Écrire pour les internautes et les moteurs de recherche
Guide 1.0

L’importance des mots et de la rédaction web

Être présent sur Internet, c’est bien. Être visible, c’est mieux !
L’objectif d’une campagne SEO – Search Engine Optimization – consiste à  accroître la visibilité de votre site sur Internet afin de permettre aux internautes de découvrir votre activité, vos produits et vos services. Cela participe à la propagation de l’image de votre entreprise tout en augmentant le nombre de visiteurs et donc le trafic sur votre site.

Acquérir un meilleur classement de votre site sur les moteurs de recherche et obtenir un excellent CTR (taux de conversion affichage/clic) tient avant tout de la pertinence de vos mots clés par rapport aux tendances de recherche de votre public cible.

Pour prospérer, votre entreprise est continuellement active. C’est pareil pour votre site Internet qui doit être vivant pour rester performant. Votre objectif y est le même : attirer de nouveaux prospects, informer vos clients, présenter vos produits et services.

De votre page d’accueil à celle de validation de commande, la qualité rédactionnelle est un critère majeur pour conserver l’attention de l’internaute et assurer son confort de lecture. Un site efficace contribuera à la garantie de votre image de marque.

Un contenu écrit pour les internautes tout en étant réfléchi pour les moteurs de recherche fera la différence.

1.1. Le nom de domaine

Souvent sujet de réflexion, le nom de domaine doit idéalement englober un ou deux mots décrivant votre activité et/ou le contenu du site. Ceci ne signifie pas qu’il doit impérativement intégrer des mots-clés bien en vus. Il doit avant tout être compréhensible et facile à retenir. De plus, il est primordial que celui-ci soit unique afin d’obtenir un bon référencement.

Selon le nom de votre société, il peut être intéressant d’user des traits d’union. Mais il faut garder à l’esprit qu’un nom de domaine sans tiret(s) n’est pas du tout pénalisant, la tendance allant même vers cette voie.
exemple : www.nom-de-domaine.com
exemple : www.nomdedomaine.com

1.2. Les adresses des pages (URL)

L’adresse des pages suit le nom de domaine. Et l’intitulé complet a son importance.
Il arrive que certaines URL soient incompréhensibles pour les visiteurs, ce qui nuit au bon référencement.
exemple à éviter : www.nomdedomaine.com/page.php?cat=nomcategorie&prod=nomproduit

Afin d’avoir une répercussion auprès des moteurs de recherche, il faut opter pour le principe de l’URL Rewriting (réécriture d’URL) à mettre en place par votre webmaster.

Préconisez des mots clairs et précis, notamment des mots-clés. Un nombre de mots restreint accentue la pertinence des URL, impactant pour une bonne indexation. De plus, la portée sera plus forte si vous usez de traits d’union (-) à la place de l’underscore (_) qui n’est pas pris en compte par les moteurs de recherche.

1.3. Les critères importants

Title

La balise title, relative au titre de la page, au sens HTML du terme, est un champ essentiel dans le cadre d’une bonne optimisation. Ce texte s’affiche dans la barre supérieure de votre navigateur et dans l’onglet du même navigateur :
On le retrouve aussi dans les résultats des moteurs de recherche sur la première ligne et en bleu :
Il est prépondérant de produire des titles uniques à chaque page pour atteindre une portée maximale de celle-ci. Celui-ci doit être informatif. Les 2 premiers éléments sont des mots-clés, les autres référentielles (couleur, taille, …).

De la même façon, il faut éviter les titles vides, ou trop longs. Un nombre de mots restreint accentue leur portée ; celui-ci sera efficace avec un maximum de 10 mots (hors mots vides types un, le, avec,…) totalisant moins de 65 caractères (espaces compris).

Un title identique, vide, trop long ou hors sujet est interprété comme une erreur par les moteurs de recherche qui considère alors la page comme « non finie » et l’indexe avec mesure, c’est à dire sans lui attribuer sa pleine valeur.

Ainsi, le title de la page d’accueil devrait être structuré comme ceci :
– [signature] | [présentation]
– [présentation] | [signature]
 exemple : Bodyboards sur mesure | Primo Bodyboards
De même, un title de page produit pourrait ressembler à ceci (tant qu’il n’excède pas 10 mots et 65 caractères) :
– structure : [article]-[catégorie] | [signature]

Signature

Il est important de signer du nom de l’entreprise pour la mémorisation par le client et l’influence sur la densité auprès des moteurs de recherche.
Il est efficace visuellement de distinguer cette signature par un « pipe » (|) et laisser le trait d’union, ou tiret, comme séparation entre [article] et [catégorie].
Astuce : Utilisez un éditeur de texte et vérifiez le nombre de caractères dans ces statistiques

Meta description : Elle ne s’affiche que dans les résultats des moteurs de recherche sous le title et en noir :
Celle-ci est importante pour chaque page, que ce soit l’accueil ou les pages de catégories, de produits, de présentation. Elle doit être un résumé du contenu de la page et surtout pas un copié-collé du Title, plutôt une inspiration, un complément. Ce doit être un texte captivant pour les visiteurs sur les moteurs de recherche, le tout en environ 165 caractères – 200 maximum.
Titrailles : Les moteurs de recherche tiennent aussi compte des titres et sous-titres pour donner une importance aux pages sur une requête donnée. Ces titres et sous-titres sont visibles dans des balises <h1> (titre) et <h2>…<h6> (sous-titre) dans le code source HTML. Il est primordial de n’avoir qu’une balise <h1> par page pour ne pas fausser la valeur de la page.
Valorisation de certains mots : Les moteurs de recherche avantagent aussi les mots mis en exergue dans les pages. Il est donc intéressant de placer ces mots-clés en gras ou en italique (balises <strong> et <i> dans le code source HTML) dans le texte pour les valoriser aux yeux des lecteurs mais aussi des moteurs.
Libellés de liens : Pour tous les moteurs de recherche, le fait qu’un mot soit « cliquable » lui alloue une certaine valeur. Et cette valeur se répercute sur la page elle-même, ainsi qu’à la page en destination de ce lien. L’intérêt est donc de placer des mots-clés en lien pour les valoriser aux yeux des lecteurs mais aussi des moteurs.
Libellés d’images : L’attribut d’images <alt> est pris en compte par les moteurs de recherche et nécessite d’être empli, notamment avec des mots-clés.
Texte : Le texte d’une page doit être pertinent, instructif, captivant et même motivant. Et pour connaître une répercussion réellement intéressante, celui-ci doit contenir entre 100 et 300 mots.

1.4. La longue traîne
L’objectif d’optimisation d’un site se perçoit donc avant tout au travers d’un choix précis de mots-clés à disséminer dans des emplacements spécifiques de l’arborescence afin d’accroître ses résultats dans les moteurs de recherche sur des requêtes voulues. C’est ce que l’on nomme la « tête » de la longue traîne.
Le principe de la longue traîne est évoqué par une courbe avec en abscisse la concurrence et en ordonnée le volume de recherches.
La « tête » de la longue traîne (en vert) figure environ 20% du trafic que vous procurent les requêtes tapées sur les moteurs de recherche. Ce sont des requêtes très précises, souvent constituées d’un seul mot, qui sont fortement sollicitées par les internautes, donc très concurrentielles.
La « queue » de la longue traîne (en jaune) représente les 80% restants correspondant à des requêtes de plusieurs mots, voire d’une phrase.
Ces requêtes sont peu saisies sur les moteurs de recherche dans le but réel de chercher votre site. Elles correspondent très souvent à des pages peu vues individuellement.
Le principe devient intéressant en observant que la « queue » de la longue traîne génère près de 80% du chiffre d’affaire d’un site commercial. Cela vient simplement du fait qu’elle symbolise des produits peu vendus séparément mais dont le nombre de ventes global peut dépasser celui des produits les plus vendus.

Pages d’atterrissage
La page d’atterrissage est une page à laquelle on a accès via un moteur de recherche ou une bannière de publicité.
Des études montrent que vous avez 8 secondes pour convaincre votre visiteur. Celui-ci ne laissera pas à votre site une deuxième chance de faire une « première impression ».
La principale page d’atterrissage d’un site web est la page d’accueil. Elle requiert donc une attention particulière.
Densités brute et pondérée
La densité brute est le calcul différentiel entre le nombre de mots global et le nombre d’occurrence (apparition) d’un mot ou d’une expression précise sur l’ensemble de la page, que ce soit dans le texte visible ou les balises spécifiques comme le Title ou la meta description. Ce critère à son importance pour la compréhension et la validation des robots indexeurs.
La notion de densité pondérée revient à prendre en considération les placements de mots au sein des balises qui composent les pages. L’importance ici se porte sur la valorisation de certains mots sur des pages choisies afin que les moteurs de recherche les répercutent facilement dans leurs résultats.
C’est cette densité pondérée que nous préconisons pour appuyer une bonne indexation.
Il est inutile et même contre-productif de référencer plus de deux pages sur la même séquence précise de mots clés. Il est donc primordial de travailler sur une structure en silo et de trier ces mots clés par ordre de priorité, les plus porteurs de trafic devant venir en premier.

Exemple de structuration du contenu pour Bizia / Médecins du Monde
Les textes doivent être structurés avec des titres et sous titres et utiliser les balises H1, H2, H3
Contenu visible sur la page :
H1 – Exstasy, ou Extasie : La réduction des risques en Pays Basque
Texte ‘chapeau’ : Introduction sur la consommation en Pays Basque…
Sommaire de la page, avec lien hypertexte (utiliser les ancres)
H2 – Réduire les risques liés à la consommation d’Extasy
H2 – L’Extasy : définition, effets, usages, abus et dépendance
H3 – Définition générale
H3 – Définition pharmacologique
H3 – Effets de l’Extasy
H3 – Usage, abus et dépendance de l’extasy
Recommandation : illustrer vos contenus et faites ressortir en gras ou souligné les idées essentielles.
Développer la navigation croisée avec des liens hypertexte.
La balise alt des images doit être renseignée avec une expression clé.